Les plus du lycée

Le lycée ouvert sur notre société :

  • Dans un souci d’ouverture, le lycée organise diverses rencontres et actions avec des intervenant extérieurs pour sensibiliser nos élèves sur des sujets très divers qui peuvent nourrir leur réflexion.
  • Une conférence sur le fait religieux a lieu chaque année et suscite chaque fois un vif intérêt auprès des jeunes lycéens.
  • Selon le dispositif mis en place par la Région, « Génération Egalité« , les élèves des classes de seconde reçoivent la visite d’un intervenant pour les sensibiliser sur les stéréotypes existants, la mixité et l’égalité professionnelle.
  • Un club INTERACT réunit près de 18 lycéens encadrés par 2 enseignantes et parrainés par le clu ROTARY. Ces élèves sont motivés par leur volonté de s’ouvrir au monde et de passer à l’action pour améliorer les conditions de vie de leurs prochains (financement de fauteuils roulants, banque alimentaire, rammassage de déchets au bord du Tarn, don à un orphelinat au Népal,…)

Langues et cultures

Différents séjours culturels et linguistiques sont proposés chaque année aux lycéens.

Partenariat entre le lycée Ramon Llull de Valencia et le lycée Jeanne d’Arc

Les enseignants d’espagnol ont mis en place un partenariat entre notre lycée et le lycée Ramon Llull de Valencia. L’objectif de ce partenariat est de donner aux élèves de l’établissement des opportunités d’échange avec l’Espagne et d’inscrire le lycée Jeanne d’Arc dans une démarche d’ouverture vers l’international.

Premier projet qui s’est concrétisé à la rentrée 2014 : nous avons reçu pendant 1 mois et demi 2 jeunes espagnols pour étudier dans nos classes de terminale et qui ont été accueillis par les familles de 2 de nos élèves. A la suite de leur séjour à Jeanne d’Arc c’est Jessica et Gannaelle qui ont eu la chance d’aller étudier et vivre 1 mois et demi à Valence. Une expérience scolaire et sociale exceptionnelle pour ces 2 lycéennes, et une chance inouïe pour perfectionner leur niveau en espagnol.

Deuxième projet en lien avec ce partenariat : la réalisation d’un voyage scolaire à Valence pour aller pendant une semaine suivre les cours des jeunes espagnols du lycée Ramon Llull et visiter Valence et sa région, en étant hébergés dans des familles espagnoles. Dans la même philosophie Jeanne d’Arc accueille pendant une semaine des jeunes espagnols pour suivre des cours en France et visiter la règion en étant hébergé dans des familles d’élèves de l’établissement.

Troisième volet du projet : permettre aux lycéens d’avoir des correspondants espagnols avec qui développer des échanges hors temps scolaire. Nous leur donnons les contacts et ensuite à eux de jouer et de prévoir de famille à famille des voyages pendant les vacances.

LES OPTIONS AU LYCEE

L’option Latin

Elle s’adresse aux élèves qui l’on suivie au collège et à ceux qui désirent commencer cette langue (grands débutants). Elle demande un apprentissage du vocabulaire et de la grammaire pour les traductions et permet d’aborder des faits historiques, littéraires et de civilisation antiques. Elle est incontournable pour les études littéraires et la culture générale.

En classe de seconde elle peut être choisie en option facultative. En classe de première, seuls les élèves de la voie générale peuvent conserver le latin.

«L’option Latin» organise régulièrement un voyage pour visiter les sites antiques.

 

L’occitan au Lycée

(1h30 hebdomadaire) peut être débutée en seconde avec au programme la découverte de la langue et de la culture occitane. Elle est poursuivie en première et terminale (mêmes horaires qu’en seconde), on peut même le choisir en LV2 dans toutes les séries de bac. Pour l’épreuve optionnelle, seuls les points au dessus de 10 sont pris en compte avec un coefficient 2.

Les lycéens qui choisissent cet enseignement se rapprochent ainsi de leurs racines, contribuent à faire vivre cette langue et découvrent ses traditions. De plus, l’enseignement de l’occitan au Lycée Jeanne d’Arc offre aux jeunes la possibilité de rencontrer des professionnels qui travaillent avec cette langue régionale (comédiens, intervenants de la revue Patrimòni ou de l’association ADOC 12…).

Choisir l’option occitan permet aussi de mieux connaître l’histoire de l’espace géographique qui nous entoure à travers l’étude de la toponymie occitane, dans cette perspective un voyage ou une sortie pédagogique est proposé aux lycéens suivant cet enseignement.

L’option Arts Plastiques

Les enseignements artistiques relèvent de la formation culturelle générale proposée au lycée. Les arts plastiques sont un enseignement de culture fondé sur une approche des oeuvres et de l’histoire des civilisations en général. Ils ne revendiquent aucune visée professionnelle.

Pour la pratique artistique, comme par la fréquentation des oeuvres, ils développent la perception et l’observation , stimulent l’imagination, sollicitent d’autres modes de pensée. Ils réhabilitent la notion de plaisir et ouvrent au bonheur qui naît souvent de la rencontre de l’art.

Les arts plastiques se structurent autour de 2 composantes : pratique et culturelle.

La composante pratique est celle du savoir-faire. La composante culturelle est celle des connaissances, elle se fonde sur l’approche des oeuvres et des mouvements artistiques et s’applique au patrimoine comme aux arts contemporains. L’option correspond à 1,5 heures hebdomadaires.

 

Jeunes et lycéens au cinéma

Dans le cadre du dispositif national « Lycéens au cinéma »,http://www.acreamp.net/lyceens-au-cinema-en-occitanie-pyrenees-mediterranee/programmation-2018-2019/ le lycée général et technologique et le lycée Professionnel Jeanne d’arc organise en partenariat avec la région Midi Pyrénées, une salle d’Art et d’essai (Les Cinémas de Millau) et les classes de 1ères ES/L et Bac pro la découverte de l’art cinématographique sur temps scolaire.

Il ne s’agit pas là d’une simple sortie au cinéma, mais d’une démarche qui s’inscrit dans une perspective pédagogique souple et ouverte qui offre une approche du cinéma comme art spécifique. Un professionnel du cinéma vient dans les classes concernées après chaque film. Dans le cadre de ce partenariat, les élèves bénéficient de réduction pour les films arts et essais.

Trois films sont au programme de l’année scolaire 2018/2019

  • 1er Trimestre : MY SWEET PEPPER LANDUn film de Hiner Saleem – Fiction – Allemagne/France/Turquie – 2014 – 1h45 – VOSTFR – Interprétation: Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan . Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…
  • 2ème Trimestre : ALIEN, LE 8ème PASSAGERUn film de Ridley Scott – Fiction –  USA – 1979 – 1h57 – VOSTFRInterprétation : Sigourney Weaver, Tom Skerritt, John Hurt, Ian Holm. Le vaisseau Nostromo et son équipage rentrent sur Terre avec une cargaison de minerai. Mais lors d’un arrêt forcé sur une planète déserte, l’officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage…
  • 3ème Trimestre : VIE SAUVAGE Un film de Cédric Kahn – Fiction – France – 2014 – 1h46 Interprétation : Mathieu Kassovitz, Céline Sallette – L’histoire s’inspire de l’affaire Xavier Fortin où, après une séparation douloureuse avec sa compagne, un père de famille se cache pendant onze ans avec ses deux fils. Ils mènent ensemble une vie de marginaux, proche de la nature et refusant les structures sociales habituelles. Inspiré d’un fait divers authentique, le récit juste et sans manichéisme d’une tentative de vie dans la mouvance des utopies des années 70.

Sorties Théâtre

C’est en continuité avec les activités du collège que les professeurs de lettres proposent au lycée des sorties au théâtre, activités propices à l’ouverture et à l’accès à la culture pour tous.

C’est ainsi que les élèves découvrent ce monde singulier qu’est celui de la mise en scène, des comédiens mais aussi des métiers de la lumière et son qui s’y apparentent.

C’est encore l’occasion, à l’issue d’un spectacle, de moments forts en discussions et échanges avec des comédiens et des metteurs en scène, toujours sensibles aux réactions d’un jeune public.